prev next
Réserver imprimer

Exposition Prétexte #4

Du mardi 26 septembre au dimanche 29 octobre - Du mercredi au vendredi : 14h - 19h / samedi et dimanche : 13h - 19h
Du 26  au 29 octobre

La Friche la Belle de Mai

ARTS VISUELS

Entrée libre

Pour la quatrième année, le Festival actoral investit la Tour-Panorama de La Friche la Belle de Mai et invite des artistes et collaborateurs d’artistes de la programmation œuvrant dans le champ des arts visuels à présenter des travaux entrant en résonnance avec leur présence dans le festival.

ANNE-SOPHIE TURION [FRANCE]
RUE SAINT-ADOLPHE

Archive d’une intervention in-situ, Baie-Saint-Paul, Canada
Réalisé avec la participation des habitants et de la radio CIHO-FM
Photographies, captation sonore, 2016
Durée : 20 min
Matériaux : voitures, postes de radio, mobilier et éclairages appartenant aux habitants, gélatines colorées, bandes-originales de films (E.Morricone, A.Desplat, A.Badalamenti, J.Williams, etc)

Le 20 août à 20h, le programme habituel de la radio locale s’interrompt pour permettre la diffusion d’un montage musical que j’ai réalisé. Rue Saint-Adolphe, tous les habitants ont branché leur radio sur la même fréquence : le montage est ainsi diffusé simultanément dans toutes les maisons. Cette bande sonore est réalisée à partir d’extraits de bandes originales de films célèbres : E.T, Edward aux mains d’argent, Twin Peaks, etc. Tantôt inquiétante, tantôt mielleuse ou grandiose, la musique se faufile par les fenêtres entrouvertes et teinte le paysage d’une étrangeté hollywoodienne. Tapie dans l’obscurité d’une cour arrière ou d’un store baissé, la fiction est toute proche. Une maison abandonnée, des buissons taillés en forme d’animaux dans un jardin un peu trop symétrique, les restes d’un repas laissé en plan, une lueur rouge émergeant de l’entrebâillement d’une porte, un panier de basket renversé : le réel et sa mise en scène se confondent. La rue devient un décor de film.


JEANNE MOYNOT [FRANCE]
SENTIR LE FAUVE

Poster, 2010

Sentir le fauve est une image générique livrée par Jeanne Moynot sur son vocabulaireesthétique et les champs d’exploration qu’elle déploie à travers des installations ou des performances. C’est une image paysage, représentation sémiologique de son travail d’artiste. On y repère les stigmates d’une pratique D.I.Y qui lui est chère à travers une illustration quasi littérale du sentiment empathique. C’est aussi une image slogan de la figure féminine en action plongée dans un décor semi-réel. C’est enfin la précision d’un capharnaüm organisé dévoilant la volonté d’un équilibre plastique.
Julien Arnaud

Jeanne Moynot présente aussi à Actoral.17 : BORDEL, performance consignée avec Anne-Sophie Turion & Thomas Clerc, le jeudi 12 octobre à 22h et le vendredi 13 octobre à 19h30 à La Friche la Belle de Mai.


JEANNE MOYNOT
& ANNE-SOPHIE TURION [FRANCE]
SCOOT TOUJOURS

Création sonore in-situ, 2017
2 Casques audio-moto, bande sonore et tag (en extérieur)
Durée : 15 min

Scoot toujours retrace le road-trip de deux comparses ; Jeanne Moynot et Anne-Sophie Turion. L’action se déroule aux abords de la Friche, au coeur du panorama défini par l’encadrure de la fenêtre de l’espace d’exposition. En quête d’expériences de terrain, le binôme sillonne cette portion du paysage urbain : elles en explorent les recoins, se perdent, s’émeuvent devant la présence de la nature en milieu urbain, cherchent le bon spot pour réaliser un tag, s’agacent de la circulation...

Jeanne Moynot & Anne-Sophie Turion présentent aussi à Actoral.17 : BORDEL, performance consignée avec Thomas Clerc, le jeudi 12 octobre à 22h et le vendredi 13 octobre à 19h30 à La Friche la Belle de Mai.


ALEX HUOT [QUÉBEC-CANADA]
HI-PHEE : ESSAI SUR FORÊT ET SATURATION

Vidéo, 2017
Durée : 4 min 56 s

Deux personnages, deux univers parallèles, deux monstres. Deux éléments, confus, qui se rencontrent, se combattent, dans un sauvage abîme. Hi-phee est un projet qu’Alex Huot développe depuis un an et qui traverse plusieurs médiums : performance, vidéo, collages…

Alex Huot présente aussi à Actoral.17 : Ossuaire, une installation mêlant vidéos, illustrations et collages, le mercredi 4 octobre de 18h à minuit, les jeudi 5 et vendredi 6 octobre de 12h à minuit - Une installation imaginée en écho au spectacle NÉANT 360 de Dave St-Pierre.


IAN HATCHER [ÉTATS-UNIS]
DRONE PILOT
DRONE PILOT [A] : THE BASE
DRONE PILOT [B] : PRIVATE

Drone Pilot est une oeuvre de texte / poésie sonore sur les relations à la fois complexes et complices de l’homme avec la technologie. La subjectivité d’un soldat devient le socle d’une machine de guerre impersonnelle, connectée à un réseau de pouvoir et de violence dont la conception même écrase toute individualité.
Cette pièce a été enregistrée en direct sans utiliser d’effets ou de traitements numériques - une contrainte de travail qui révèle dans sa forme que le digital, si présent dans nos vies, agit sur notre mémoire et sur les circuits électriques de notre corps.

Drone Pilot a été enregistré aux États-Unis en novembre 2016 et publié sous forme de vinyle 7’’ par le label allemand cOsmOsmOse en septembre 2017

Et Private a été publié dans la revue IF n°44.
À noter : en anglais, « private » signifie « privé » mais c’est aussi un grade de 1er rang dans l’armée américaine.


MIET WARLOP [BELGIQUE]
VIOLENT STOMACH

Miet Warlop présente aussi à Actoral.17 : Ghost Writer and the Broken Hand Break,
performance conçue avec l’auteur et critique Raimundas Malasauskas, dans le cadre de l’Objet des mots, le vendredi 6 à 21h et le samedi 7 octobre à 19h et 22h.


PÂLE MÂLE [FRANCE]
TOUT UN ÉCOSYSTÈME PLAT

Ensemble variable : praticables, vidéos diffusées sur écran plat, objets divers et variés, 2017

Nous sommes Tom et Antonin, nous formons Pâle Mâle, une entité collective après-gardiste à structure stable depuis 2013. Séduits par les valeurs de l’émergence artistique ainsi que par la qualité apparente de ses propos, nous ne pouvons nous empêcher d’attirer l’attention. Nous proposons régulièrement nos services éclairés dans les domaines de la vidéo, de l’écriture et de l’aménagement d’intérieur. Nous construisons des ensembles à symétrie variable et raisonnée pour asseoir le spectateur entre deux chaises. Ayant synchronisé nos multiples
activités lors de nos précédentes prestations (19 Crac Montbéliard, Kunsthalle Göppingen, Halle14 Leipzig, art3 Valence, Cap Saint-Fons), nous ressentons constamment la nécessité de relever de nouveaux défis pour affiner notre sens du dialogue ainsi que notre présence d’esprit. Notre projet n’étant pas la stagnation, nous envisageons de redoubler nos efforts pour faire la différence et oser le rayonnement.

Pâle Mâle présente aussi à Actoral.17 : Centrale Vapeur, lecture performée, le mercredi 27 septembre à 18h à Montévidéo


MARC-ANTOINE SERRA [FRANCE]
Se poser la question du réel en tentant de lui faire la peau.
Donner à voir des instants qui contiennent un récit, son
mystère (paysage, corps, objets). Explorer les liens entre
la narration photographique et l’image mentale. Essayer
de raconter des histoires sans texte. Du roman-photo sans
littérature, complètement rétinien. Pourtant le titre est aussi
important que l’image. Ping-pong, la légende n’informe pas,
elle dégage.

LE GARDIEN DU CHÂTEAU
Vidéo, 2015
Durée : 43 s

EMPTY WORDS - A JOHN CAGE TRIBUTE
Vidéo, 2015
Durée : 6 min 31 s

POURQUOI LA PORNOGRAPHIE NOUS ENNUIE-T-ELLE ?
ANNA MARIA

Photographies, Paris, 2017
Dimensions : 81 x 22 cm

LE RAPPORT AU LANGAGE AUX CHOSES

Tirage pigmentaire sur papier d’art,
Édition de 5

DÉSORMAIS NI PURS NI CORROMPUS
Tirage pigmentaire sur papier d’art,
Édition de 5


THOMAS MAILAENDER [FRANCE]
LA SOUPE À L’OIGNON

Performance, installation & vidéo, 2017
Baignoire, cadre métallique, brûleur à gaz, cuiller en bois

Pièce créée à l’invitation d’Actoral pour Do Disturb, temps-fort sur la performance au
Palais de Tokyo en avril 2017, La soupe à l’oignon est un dispositif pour nourrir quatre
cents personnes lors d’un vernissage d’exposition, comme dans une noce de campagne, un peu bourgeoise, un peu bohème.


THOMAS MAILAENDER [FRANCE]
FISH MUSEUM #2

Aquarium, sculptures mixtes, structure métallique, néon et poissons Xiphophorus Maculatus, 2017.
Édition de 5

FISH MUSEUM #2
est une installation qui souhaite donner l’occasion à quelques
poissons de vivre pendant quelques mois dans un musée. Entre l’expérimentation
scientifique et la blague, cette pièce interroge la place du spectateur et le rôle de
l’institution dans le monde de l’art.


TIM SPOONER [ANGLETERRE]
THICKENING SURFACES - ÉPAISSISSEMENT DES SURFACES

Techniques mixtes, collages, peintures
Dimensions variables

Parallèlement à ses créations pour la scène, Tim Spooner produit un flux continu
de dessins, peintures et collages dont l’approche, les matériaux, les traitements se
renouvellent en permanence. Les travaux présentés ici ont tous été créés pendant la
création de The Voice of Nature.

Tim Spooner présente aussi à Actoral.17 : The Voice of Nature, spectacle, le jeudi 12 à 20h30 et le vendredi 13 octobre à 22h à La Friche la Belle de Mai.